Martin NIEMOLLER

Martin Niemöller est né à Lippstadt en 1892. Pendant la première guerre mondiale, il fut Commandant à bord d’un navire sous-marin. Ensuite, il fit des études de théologie puis en 1931, il devint pasteur à Berlin et secrétaire général de la Mission intérieure. En 1933, il fonda la Pfarrernotbund, une alliance de pasteurs opposants à l’idéologie nazie. Bien qu’il ait approuvé les changements politique en Allemagne, il devint vite le symbole de la résistance ecclésiastique contre Hitler. Martin Niemöller deviendra dès 1938 le prisonnier personnel du Führer qui le fera interner dans les camps de Sachsenhausen et Dachau où il subira toutes sortes de sévices et d’humiliations.

Réchappé des camps, il participa activement dès 1945, à la réintégration de l’Eglise allemande dans la communauté mondiale des Eglises. Plus tard, de 1961 à 1968, il devint un des présidents du conseil œcuménique des Eglises. Prédicateur infatigable, il dérangea souvent (aussi bien les hommes d’églises que les politiciens) par ses propos et ses positions jugées non-conformistes.

Le « pasteur N » mourut en 1984 à l’âge de 92 ans. Le poème suivant écrit au camp de Dachau en 1942 fit le tour de la planète et donna lieu à différentes interprétations.

niemoller

Retour